Jeux paralympiques 2024: Héloïse Courvoisier ou la belle histoire d’une para-triathlète

Héloïse Courvoisier, 26 ans, s’est qualifiée pour les épreuves de triathlon des Jeux paralympiques 2024. Un sport qu'elle a découvert en 2020 après le confinement dû au Covid-19. Rencontre.

Parfois, le hasard fait bien les choses. En 2020, le compagnon d'Héloïse Courvoisier, Thibaut Rigaudeau, lui aussi para-triathlète et qualifié pour Paris 2024, lui propose de goûter au para-triathlon à la sortie du confinement. « Je n’aimais pas forcément nager, ni courir et je ne connaissais rien au vélo », glisse-t-elle en passant la main dans ses cheveux. Mais contre toute attente, la jeune femme se prend très rapidement au jeu, au point de disputer sa toute première compétition en septembre 2020 avec les Championnats de France. L’histoire est lancée. Aujourd’hui, Héloïse Courvoisier, atteinte d'une déficience visuelle dès la naissance, nage, court et roule comme on respire. Pourtant, c’est avec l’aviron qu’elle a débuté le sport du côté d’Angers au début de l'adolescence.

Une battante qui a du mal à réaliser ce qui lui arrive

Héloïse Courvoisier, kinésithérapeute de profession, se donne alors les moyens d’y arriver. Dans un premier temps, en 2022, elle choisit de travailler à temps partiel. « C’était une sorte de pari, mon salaire n’était déjà pas très élevé à temps complet et je n’avais pas encore trouvé de partenaire pour cette aventure », sourit-elle. Peu importe. Grâce à une sixième place aux Mondiaux cette année-là, elle entre dans la liste des sportives de haut niveau et profite d’une convention entre son employeur et l’Agence Nationale du Sport. Elle cherche aussi d'autres financements.


Lire la suite sur RFI