Jeux olympiques de Tokyo 2021 : au cœur de la préparation d’Alexis Phelut

Les équipes de France 3 ont suivi Alexis Phelut, spécialiste du 3 000 mètres steeple, dans sa préparation pour les Jeux olympiques de Tokyo, reportés à l’été 2021. Le plateau du Cézailler, à quelques 800 mètres d’altitude, vue imprenable sur le massif de Sancy : tel est le terrain de jeu de l’athlète pour se préparer aux JO de Tokyo. Il a fabriqué ses propres haies pendant le confinement. "J’ai fait avec les moyens du bord (…) pour pouvoir quand même faire un peu de technique pendant le confinement, essayer de ne pas trop trop perdre", raconte Alexis Phelut. Une reconversion déjà trouvée ? C’est dans ce décor magique, entre Puy-de-Dôme et Cantal, qu’il a découvert la course à pied sur l’exploitation familiale. "J’ai beaucoup bossé ici pendant le premier confinement, car mon père a eu quelques soucis de santé. Pendant trois semaines, c’est moi qui ai fait tout le boulot ici. Ça m’a vraiment plu. (…) Après ma carrière, c’est vraiment une idée que j’ai de reprendre l’affaire", explique l'athlète. "Il s’entraîne durement, j’espère que ça va continuer à payer", confie sa mère, Isabelle Freyssinet. Vice-champion d’Europe Juniors et Espoirs, Alexis Phelut vise désormais, à 23 ans, une qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo.