Jeux olympiques de la jeunesse: Lausanne 2020, de la Suisse dans les idées

1 / 2

Jeux olympiques de la jeunesse: Lausanne 2020, de la Suisse dans les idées

Si le Comité international olympique voulait oublier l’affaire russe et les histoires de corruption autour de l’attribution des JO, ces Jeux olympiques de la Jeunesse ont été un parfait bol d’air pour se changer les idées. Thomas Bach commence à ralentir le pas et à courber le dos, mais le président du CIO n’a pas lâché son sourire pendant ces deux semaines de compétition. Les réunions matinales au bord du Lac Léman n’ont jamais duré bien longtemps. La colonne problèmes de son agenda était aussi dégagée sur la vue sur les Alpes Vaudoises. En Suisse romande, on entend souvent l’expression "ça joue ou bien?". Lausanne a joué, bien, et ses habitants ont croqué dans cet événement d’ampleur autour des 2000 athlètes, huit sites de compétition répartis entre la Suisse et la France.

L’équipe de France a récolté douze médailles dont deux titres pour Auguste Aulnette (combiné) et le duo Jeanne Richard/Mathieu Garcia (relais mixte simple biathlon). C’est mieux qu’à Lillehammer il y a quatre ans (sept médailles dont deux titres) et même en enlevant les breloques des nouvelles disciplines comme le ski alpinisme (une en argent, deux en bronze).

"Je retiens l’état d’esprit. Nos athlètes ont été généreux, motivés et décidés même quand la médaille n’était plus possible. On a eu 61 ambassadeurs de rêve", constate la cheffe de mission Ophélie David, auprès de RMC Sport. La multiple championne du monde de ski cross...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi