Jeux méditerranéens 2022: les «petits JO» du volleyeur français Luka Basic

Avec un titre de champion olympique à Tokyo, la France a brillé l’été dernier en volley-ball. Cette fois, c’est l’équipe A’ qui s’y colle et qui rêve de remporter aussi l’or à Oran, dans le cadre des Jeux méditerranéens. Luka Basic fait partie de la bande.

De notre envoyé spécial à Oran,

Porter le maillot bleu et savourer l’olympisme à l’échelle du bassin méditerranéen. Voilà l’ambition de Luca Basic, arrivé jeudi 23 juin à Oran. Porte drapeau lors de la cérémonie d’ouverture samedi 25 juin, Luka Basic fait donc partie de la bande. Il avait déjà été du voyage lors des précédents Jeux méditerranéens à Tarragone en Espagne. À l’époque, les Bleus s’étaient inclinés en quarts de finale face à la Grèce, leur premier adversaire sur cette nouvelle édition.

Le rêve de Paris 2024

« Oui, cette compétition se rapproche un peu du format olympique est c’est une belle expérience et une bonne préparation », dit celui qui remet volontiers le couvert dans l’espoir de briller et d’être présent avec la France à Paris 2024. Le rêve absolu pour ce jeune homme qui a débuté le volley à l’âge de six ans. Il a aussi essayé le foot, le tennis et même au hockey sur gazon !

« J’aime bien l’idée de réunir les gens de la Méditerranée, pas juste de l’Europe ou de l’Afrique », se réjouit Luka Basic qui affrontera l’Algérie lors du deuxième match de poules. « Ça devrait être un grand moment, car les joueurs algériens seront soutenus par leur public à domicile. Ils vont tout donner. J'imagine que tout le monde veut battre la nation championne olympique en titre », précise Luka Basic.


Lire la suite