La jeunesse parisienne du futur secrétaire d'État américain

De notre correspondante à Washington Hélène Vissière
·1 min de lecture
Le futur secrétaire d'État des États-Unis, Antony Blinken.
Le futur secrétaire d'État des États-Unis, Antony Blinken.

Le plus proche conseiller en politique étrangère de Joe Biden, une fois l'administration mise en place, en janvier 2021, sera un diplomate qui parle un français impeccable presque sans accent, qui a fréquenté Jean-Jacques Servan-Schreiber, qui sait qui est Alain Peyrefitte et qui a même joué au foot. Pas au football américain, pas au soccer ! Difficile de faire plus francophile.

Lire aussi L'Amérique est « de retour », affirme Joe Biden

Antony Blinken, le futur secrétaire d'État des États-Unis, a déménagé en 1971 de New York pour aller vivre à Paris, quand il avait 9 ans, après le divorce de ses parents. Judith, sa mère, s'est remariée avec Samuel Pisar, un grand avocat d'origine polonaise, qui a été un temps conseiller de JFK avant de s'installer à Paris. À la maison ? un appartement avenue Foch ?, le petit Blinken a fréquenté toute la jet-set américaine et française.

VGE, Deneuve, Bernstein?

Samuel Pisar a été consulté par les présidents Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand, et il a eu comme clients Catherine Deneuve, Jane Fonda, Elizabeth Taylor, Christo? Quant à Judith, qui avait dirigé la compagnie de danse de Merce Cunningham et comptait parmi ses relations Leonard Bernstein, Pierre Boulez ou Mark Rothko, elle a continué à faire la promotion des arts en devenant présidente du Centre américain de Paris, une institution culturelle.

Fan des Beatles

Antony Blinken fait ses études à l'école bilingue Jeannine-Manuel. Mais il a aussi beaucoup d'activi [...] Lire la suite