Jeunesse, modernité affichée, volonté réformatrice : Emmanuel Macron lointain héritier de Valéry Giscard d'Estaing ?

Julie Marie-Leconte
·1 min de lecture

L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing, surnommé VGE, est mort à l'âge de 94 ans des suites du Covid-19 mercredi 2 décembre. En réaction, Emmanuel Macron s'adressera aux Français à 20 heures, jeudi, pour rendre hommage à son prédécesseur. Quarante-cinq ans les séparent, et pourtant, le parallèle est inévitable.

>> Mort de Valéry Giscard d'Estaing des suites du Covid-19 : suivez en direct les réactions et les hommages

Quand ils arrivent au pouvoir, chacun est à son époque le plus jeune président de la Ve république : 47 ans pour Valéry Giscard d’Estaing, contre 39 ans pour Emmanuel Macron, qui naît... durant le mandat du premier, en 1977. Tous deux sont brillants, sportifs, vus comme des "Kennedy à la française". Énarques, inspecteurs des Finances, les deux hommes ont été les patrons de Bercy avant de se lancer dans la course à la présidentielle... tous les deux en outsiders.

L'actuel président de la République tisse des points communs avec l'ancien chef de l'État. Il y a chez eux la volonté réformatrice, l'ambition de transformer le pays, de le moderniser. Ils sont tous deux des tenants du libéralisme. Le communiqué de l'Élysée installe d'ailleurs le parallèle. Valéry Giscard d'Estaing avait voulu fonder un pôle réformateur, centriste, européen. C'est comme cela qu'Emmanuel Macron concevait La République en marche. Le septennat giscardien a transformé la France, et cela (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi