Publicité

Jeunesse, logement, santé : Gabriel Attal détaille les urgences de ses 100 premiers jours à Matignon

Gabriel Attal a établi sa ligne de conduite. Invité de L'événement sur France 2, le Premier ministre est revenu sur son nouveau gouvernement, jeudi soir. Peu après 20h30, la présidence de la République a publié un communiqué, contenant désormais la totalité des ministre du gouvernement. Parmi les principaux changements, Nicole Belloubet fait son retour où elle remplace Amélie Oudéa-Castéra à l’Éducation nationale, qui reste ministre des Sports et des Jeux olympiques. Moins d’un mois après son arrivée rue de Grenelle, elle cède sa place à l’ancienne garde des Sceaux. Le député Horizons Frédéric Valletoux est ministre délégué chargé de la Santé. Il travaillera aux côtés de Catherine Vautrin.

À lire aussi Nicole Belloubet nommée ministre de l’Éducation nationale, une « anti-Attal » rue de Grenelle

Interrogé par Caroline Roux sur ses décisions et les différentes nominations, Gabriel Attal a déclaré qu’il s’agissait là d’un « gouvernement d’action et de résultats ». Il est surtout revenu sur les urgences sur les urgences de ses cent premiers jours. Le Premier ministre a notamment ciblé trois grands objectifs à suivre, pour les premiers jours de son mandat. Préoccupé par la jeunesse, « la grande priorité pour nous », il veut se concentrer sur « la question de l’usage des écrans » ou encore « la question mentale ». Un sujet qui inquiète le chef du gouvernement : « Il y a une augmentation préoccupante des malaises, des dépressions, voire même de pensées suicidaires chez...


Lire la suite sur LeJDD