"Jeunes comme vieux, on n'en peut plus !" : un restaurateur de Villeurbanne prévoit d'ouvrir lundi malgré l'interdiction

franceinfo
·1 min de lecture

"Jeunes comme vieux, on n'en peut plus !", a clamé dimanche sur franceinfo Philippe Vieira, restaurateur à Villeurbanne (Rhône) qui a prévu d'ouvrir lundi son établissement pour dénoncer la fermeture des bars et des restaurants depuis le mois de novembre à cause de l'épidémie de Covid-19. "On veut exprimer cette souffrance et demander au gouvernement de trouver des solutions", a expliqué le propriétaire de l'Espace Zola 229. "J'ai l'impression d'être un invisible", a-t-il déploré.

Que représente pour vous cette réouverture ?

Beaucoup de peur pour l'instant, parce que j'ai lancé ce mouvement avec l'idée qu'il y aurait une sorte de tolérance de la part du gouvernement. On souffre et face à cette souffrance, il faut aussi parfois nous écouter. On est des citoyens. On sait ce qu'il se passe dans notre pays. On sait qu'il y a l'épidémie qui est terrible, qu'il y a des familles endeuillées, des gens qui souffrent. On veut exprimer cette souffrance et demander au gouvernement de trouver des solutions.

J'ai lancé cet appel à la réouverture un peu de manière innocente et puis vendredi, le Premier ministre nous a dit : "On va vous taper encore plus dur, plus fort, encore plus vous punir, délinquants de restaurateurs que vous êtes". (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi