Les jeunes, premières victimes de la crise de l'emploi qui frappe la Chine

Signe supplémentaire de l'ampleur sans précédent de la crise économique qui frappe la Chine, le chômage des jeunes est en forte progression : un jeune sur cinq ne trouve pas d'emploi. Confrontée à une grave crise du secteur immobilier et aux répercussions de la politique « zéro Covid-19 », la deuxième économie mondiale se débat dans des difficultés inédites.

Le géant chinois est désormais frappé par une crise de l'emploi « grave et complexe » de l'aveu même du Premier ministre Li Keqiang. Et cette crise touche en particulier les jeunes. En milieu urbain, un jeune sur cinq ne trouve pas de travail, selon les chiffres officiels de juillet. Et en milieu rural, la réalité est plus dramatique encore, selon un économiste interrogé par l'Agence France-Presse (AFP). En l'absence de chiffres officiels pour les campagnes, il estime que le taux de chômage des jeunes y est deux fois élevé que dans les villes.

Alors que onze millions de diplômés ont débarqué cet été sur le marché de l'emploi, l'économie tourne au ralenti : 0,4% de croissance au deuxième trimestre, au plus bas depuis deux ans. Un chiffre loin, très loin même des attentes gouvernementales.

Salaires à la baisse et études qui se prolongent

Cette crise de l'emploi des jeunes provoque une baisse des salaires pour les nouveaux venus sur le marché de l'emploi, elle incite aussi les diplômés à poursuivre leurs études, ce qui met les universités sous tension.

(avec AFP)


Lire la suite sur RFI