Jeunes migrants isolés à Paris : la Croix-Rouge mise en cause par plusieurs ONG

franceinfo avec AFP
L'ONG française est chargée d'évaluer l'âge des jeunes migrants isolés à Paris, qui demandent à être reconnus comme mineurs.

La Croix-Rouge se voit accusée, mercredi 23 janvier, de "gestion routinière" des arrivées de jeunes migrants, "dénaturant entièrement les textes sur la protection de l'enfance", dans une lettre ouverte publiée par Libération et signée par une trentaine d'associations et ONG. La Croix-Rouge est en charge de l'évaluation de l'âge des quelque 8 000 jeunes qui ont demandé à être reconnus comme mineurs non accompagnés l'an dernier dans la capitale. A la Croix-Rouge, on s'est dit "extrêmement surpris" et "choqués par la remise en question de l'éthique" des travailleurs de l'ONG vieille de 150 ans.

"Refus d'évaluation pur et simple"

"Nous, associations et bénévoles présents sur le terrain, sommes les témoins quotidiens de situations intolérables tant sur les plans humain, médical et juridique", affirment les signataires (Médecins sans frontières, Médecins du monde, Mrap...) qui appellent la Croix-Rouge à "respecter ses propres principes".

La lettre pointe notamment des "refus d'évaluation purs et simples", chiffrés à "509 cas" par l'Antenne de mineurs du barreau de Paris en 2017. Les signataires déplorent aussi des "entretiens sommaires", durant "moins de 30 minutes" et "menés par un seul évaluateur dont l'avis repose essentiellement sur l'apparence physique du jeune".

Mais avec "la forte augmentation des arrivées" depuis 2016 "le site actuel et les moyens ne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi