Un jeune Saoudien risque la peine de mort pour avoir manifesté quand il avait 10 ans

Le jeune homme est détenu dans les geôles saoudiennes depuis quatre ans pour avoir participé à une manifestation des printemps arabes en 2011, lorsqu'il n'avait que 10 ans. À 18 ans aujourd'hui, il risque la peine capitale.

Murtaja Qureiris n'avait que 13 ans lorsqu'il a été arrêté par les autorités saoudiennes, pour avoir pris part à une manifestation à vélo trois ans plus tôt, lorsqu'il en avait 10. Le jeune homme, désormais âgé de 18 ans, est en détention provisoire depuis près de quatre ans en Arabie Saoudite, où il risque la peine de mort.

En 2011, le jeune homme avait été filmé alors qu'il était à vélo lors d'une manifestation de jeunes survenue dans le cadre des printemps arabes, comme le rapporte la chaîne américaine CNN. La police frontalière saoudienne l'avait arrêté trois ans plus tard alors qu'il était sur le point d'aller en voyage au Bahreïn avec sa famille.

Des aveux obtenus "sous la contrainte" 

Murtaja Qureiris a longtemps été considéré comme le plus jeune prisonnier politique connu d'Arabie Saoudite. En août dernier, le ministère public avait requis la peine de mort contre le jeune garçon pour "une série de crimes commis" alors qu'il n'était âgé que de 10 ans. 

Sur la vidéo qu'a pu se procurer CNN ces derniers jours, on peut voir le petit Murtaja Qureiris accompagné d'un groupe d'autres enfants sur des vélos, en train de chanter des chants anti-gouvernementaux. À un autre moment, on le voit aux côtés de son père. Contrairement à d'autres manifestants, l'enfant n'est pas masqué sur toutes les images.

Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo peut également vous intéresser :