Un jeune homme de 27 ans ressuscite à la morgue

·1 min de lecture

Il a ressuscité, ou presque. Alors qu'il avait été déclaré mort après un grave accident de moto, un Indien de 27 ans s'est mis à bouger sur sa table d'autopsie. Comme l'a indiqué un fonctionnaire de santé à l'AFP mercredi 3 mars 2021, le jeune homme a montré des signes de vie juste avant son examen post-mortem. A noter que le principal concerné avait été transporté dans un hôpital privé après son accident. Arrivé dans un état critique, l'homme originaire de l'Etat du Karnataka avait été déclaré mort par les médecins. Sa famille avait alors pris la décision de déplacer son corps dans un hôpital public pour un dernier examen.

Mais alors, que s'-il passé ? Comment cette erreur médicale a-t-elle pu survenir ? Toujours selon l'AFP, les médecins de l'établissement ont simplement reconnu qu'un "mauvais jugement" avait été commis. La famille de l'Indien de 27 ans envisage donc de porter plainte contre l'hôpital pour négligence médicale. La seule bonne nouvelle : les proches ont pu retrouver le jeune homme et le serrer de nouveau dans leurs bras. Bien que toujours en vie, il doit se reposer et récuper ses forces.

Un homme se réveille à la morgue alors qu'il allait être embaumé

Cette histoire n'est pas sans rappeler celle d'un homme qui s'est réveillé à la morgue alors qu'il allait être embaumé. Mardi 24 novembre 2020, Peter Kigen a été déclaré mort par le personnel de l'établissement de santé. Le corps Kenyan de 32 ans a donc été transféré (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Derrière le miroir de sa salle de bain, une femme découvre… un appartement !
TEMOIGNAGE. “Notre fils a tué le prêtre qui a abusé de lui, de son père, et provoqué le suicide de son grand-père”
AFFAIRES OUBLIÉES. L'affaire Valérie Subra : les crimes d'une "beauté diabolique"
TEMOIGNAGE. “Avec mes copains, on a sauvé une fillette de la noyade”
TEMOIGNAGE. "J'ai annulé 515 000 € de dettes de soin pour mes patients démunis"