Une jeune femme aux assises pour le viol et le meurtre de sa propre mère

·1 min de lecture
![CDATA[Pixabay]]

Une histoire improbable. Les faits remontent à juillet 2017. Catherine Dewyndt, âgée de 58 ans, est tuée dans son studio à Roubaix. Son corps n'est découvert que deux jours après son meurtre et celui-ci montre des traces de coups et de brûlures à l'eau bouillante. Son autopsie va également révéler des sévices sexuels. Comme l'a rapporté la Voix du Nord, les deux accusés sont jugés depuis ce lundi 10 janvier par la cour d'assises du Nord pour un meurtre précédé de viol et d'actes de toruture. Il s'agit tout d'abord de Marina, la fille de la victime, et de son compagnon, Sullivan. C'est la jeune femme qui a alerté la police, le 28 juillet 2017 et a indiqué avoir "retrouvé le corps sans vie de sa mère et évoque un suicide", peut-on lire. Toutefois, elle est rapidement placée en garde à vue. La raison ? L'incohérence dans son emploi du temps. Face aux enquêteurs, elle finit par avouer le meurtre. "Elle évoque une vengeance liée à des abus sexuels commis par sa mère durant son enfance", est-il ensuite expliqué. En effet, Marina a été "retirée à ses parents à l'âge de 18 mois à cause de leur alcoolisme puis placée en famille d'accueil et en foyer", conclut la Voix du Nord.

Un second suspect. Sullivan, le compagnon de Marina, avait été interpellé peu après les faits. Toutefois, les enquêteurs ont souvent douté de la fille de la victime puisqu'elle a changé de version à plusieurs reprises. Lors de sa garde à vue, la jeune femme, âgée (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Affaire Felipe Pereira : vengeance fatale d'une belle-mère à la Saint-Valentin ?
AFFAIRES OUBLIÉES. L'affaire Dian Fossey, cette scientifique renommée morte par amour pour les gorilles
Une maman meurt en pleine visioconférence alors que sa fille de 9 ans essaye de lui sauver la vie
TÉMOIGNAGE Je déteste le prénom de ma fille car j'étais sous anesthésie quand j'ai trouvé l'idée
Une mère kidnappe ses propres enfants pour une raison inouïe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles