Un jeune Espagnol de 15 ans hospitalisé pour une addiction à « Fortnite »

·1 min de lecture
Le docteur Matías Real-López alerte contre une utilisation abusive des jeux vidéo, que ce soit Fortnite ou un autre jeu qui peut rendre addict. (Illustration)
Le docteur Matías Real-López alerte contre une utilisation abusive des jeux vidéo, que ce soit Fortnite ou un autre jeu qui peut rendre addict. (Illustration)

Il passait chaque jour entre 18 et 20 heures à jouer. Un adolescent espagnol de 15 ans, originaire de la province de Castellen, a été hospitalisé pendant deux mois pour une grave addiction au jeu Fortnite. Il avait abandonné toute vie sociale et restait enfermé chez lui. Il était aussi en échec scolaire. Sa santé physique commençait à en pâtir puisqu?il ne parvenait plus à dormir suffisamment. Selon RTVE, le jeune homme avait développé cette addiction après le décès de sa mère. Sa famille a fini par le convaincre de consulter un médecin et il est entré en thérapie.

L?équipe médicale qui a pris en charge l?adolescent a publié, vendredi 17 septembre, un communiqué expliquant les soins qui lui ont été apportés et le décrivant comme le premier cas clinique mondial ? concernant un mineur ? d?addiction aux jeux vidéo.

Une cure de désintoxication similaire à celle contre les drogues

L?adolescent, dont l?identité a été tenue secrète, a bénéficié d?un suivi psychologique quotidien et d?un traitement global similaire à ceux que peuvent suivre les personnes accros à la drogue.

À LIRE AUSSI« ?Fortnite?, c?est terrible » : l?inquiétude de Brigitte Macron sur les jeux vidéo

Le docteur Matias Real-Lopez, l?un des psychiatres qui a aidé le jeune homme, a toutefois expliqué à RTVE que le processus était différent. Car si l?on peut éloigner un alcoolique, par exemple, de l?alcool, il est impossible de supprimer tous les écrans de la vie d?un adolescent. « Le traitement visait à [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles