Un jeune candidat aux municipales tué froidement ? Cette mort brutale qui intrigue les gendarmes

·1 min de lecture

Les circonstances restent un mystère pour les gendarmes chargés de l'enquête. Il est 6 heures du matin samedi 1er matin quand le corps sans vie de Pierre-Axel Blondel est retrouvé dans une ruelle à sens unique d'une petite ville de 7000 âmes située dans le nord de la France. Le jeune homme de 26 ans, "a été heurté par une voiture avant d'être laissé pour mort dans cette ruelle composée presque exclusivement de petits garages appartenant à des riverains", rapporte le journal Le Parisien.

Accident involontaire avec délit de fuite ou homicide volontaire suite à un conflit politique ? Les enquêteurs envisagent toutes les pistes, même celle du différend politique puisque la victime s'était présentée aux dernières élections municipales dans la commune picarde de Péronne, en tant que candidat de la France insoumise au départ avant de finalement se rallier au Rassemblement national.

"Une lésion importante au niveau de la tête"

Un homme avait été placé en garde à vue durant le week-end avant d'être relâché. "Le parquet a mis fin à la garde à vue du jeune homme de 25 ans qui se trouvait depuis samedi après-midi dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Péronne", a déclaré le procureur de la République d'Amiens, Alexandre de Bosschère, lors d'un point presse lundi 3 mai.

Des détails sur l'autopsie de Pierre-Axel Blondel ont également été divulgués : "l'autopsie du défunt met en évidence des lésions compatibles avec un choc avec un véhicule (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Un effroyable féminicide en pleine rue dans la ville de Mérignac
Nordahl Lelandais : cette thèse battue en brèche par les amis d'Arthur Noyer
Nordahl Lelandais : Oli Porri Santoro, accusé d'avoir menti dans TPMP, maintient sa version des faits
Delphine Jubillar : cette demande de ses proches qui reste désespérément au point mort
Delphine Jubillar : cette rumeur à laquelle la gendarmerie met un terme