Il jette des œufs sur Charles III et est condamné… à ne plus transporter d’œufs en public

Arrêté juste après avoir jeté des œufs vers le roi Charles III et son épouse Camilla, Patrick Thelwell a aussi été condamné se tenir à plus de 500 mètres du couple royal.

ROYAUME-UNI - Une condamnation so British… L’étudiant arrêté mercredi 9 novembre au Royaume-Uni pour avoir lancé des œufs en direction du roi Charles III et de la reine Camilla a été libéré, mais la police lui a interdit d’en transporter en public à l’avenir, a rapporté ce jeudi 10 la presse britannique.

Patrick Thelwell, 23 ans, avait été arrêté par la police mercredi matin après cet incident dans les rues de York, dans le nord de l’Angleterre, où le roi était en déplacement avec son épouse Camilla. Alors que le couple serrait des mains, sous les vivats de passants, le jeune militant d’Extinction Rebellion avait lancé plusieurs œufs en direction de Charles, le ratant de peu, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

« Les gens m’arrachaient des cheveux, ils me crachaient dessus »

S’exprimant auprès de nos confrères du Mirror, l’étudiant a affirmé qu’il était resté en détention jusqu’à 22 heures et qu’il avait été libéré à condition de ne plus s’approcher à moins de 500 mètres du roi ou de son épouse, et de ne plus transporter d’œufs en public. Il peut malgré tout acheter des œufs lorsqu’il fait ses courses, a-t-il précisé au tabloïd, indiquant par la même occasion qu’il sera jugé le 1er décembre prochain pour « trouble à l’ordre public ».

Patrick Thelwell est un ancien candidat du Green Party et également militant du groupe écologiste radical Extinction Rebellion. Au moment de l’incident, il avait exprimé ses opinions anti-monarchistes et crié que le Royaume-Uni « avait été construit avec le sang d’esclaves ». Selon lui, les badauds venus acclamer le roi étaient furieux contre lui et « hurlaient de rage ». « Les gens m’arrachaient des cheveux, ils me crachaient dessus », a-t-il affirmé au Mirror, assurant avoir reçu des menaces de mort.

Charles III, 73 ans, qui sera couronné en mai huit mois après son accession au trône, est moins populaire que sa défunte mère, adorée des Britanniques tout au long de ses 70 années de règne. Il connaît toutefois un regain de popularité depuis qu’il est roi.

VIDÉO - La minute de Charles III

Lire aussi

La saison 5 de « The Crown » sur Netflix ne va pas rassurer Buckingham Palace

undefinedundefined

Le prince Harry va publier ses mémoires en janvier 2023

undefined