Jets de blouses, intrusion à la CFDT: comment la mobilisation contre la réforme des retraites évolue

1 / 2

Jets de blouses, intrusion à la CFDT: comment la mobilisation contre la réforme des retraites évolue

"Quelques dizaines d'individus se sont introduits violemment dans les locaux de la confédération" CFDT à Paris, où ils ont "agressé verbalement et physiquement des salariés", a dénoncé dans un tweet ce vendredi le secrétaire général du syndicat, Laurent Berger.

"A 12h55 au siège de la CFDT, une centaine de militants CGT s'est réunie devant le site avant qu'une vingtaine de personnes ne s'introduisent dans les locaux", a précisé une source policière à l'AFP. "Vers 14h30, l'ensemble des personnes sont sorties du bâtiment".

Anasse Kazib, un cheminot SUD-Rail ayant participé à l'action interrogé sur BFMTV nie la violence qui leur est reproché . "C'est de la diffamation ce que [Laurent Berger] dit", se défend-t-il.

Il s'agissait pour les manifestants de montrer "leur total désaccord avec le positionnement de Laurent Berger" sur la réforme des retraites. Le leader de la CFDT est fortement critiqué par des grévistes et militants car il est favorable à un système des retraites "universel" par points.

"De plus en plus de formes d'actions à vocation médiatique"

"On a remarqué ces derniers jours qu'il y avait de plus en plus de formes d'actions à vocation médiatique qui sont menées un peu partout dans l'enseignement ou devant les ministères", analyse sur BFMTV Jean-François Amadieu, spécialiste des mouvements sociaux. "Pour obtenir une couverture médiatique, les grévistes ou militants utilisent des formes qui vont frapper l'opinion,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi