Le jet-stream de l’Atlantique Nord s’intensifie depuis 70 ans et cela a des conséquences sur les pluies

Aujourd’hui, les projections météorologiques dépendent de simulations basées sur des modèles de circulation atmosphérique. En Europe, les conditions hivernales dépendent ainsi fortement d’un puissant courant d’altitude (jet-stream) circulant au-dessus de l’océan Atlantique Nord, d’ouest en est.

Ce courant, qui se situe à une altitude de 10 à 16 kilomètres, est lié à la rotation de la Terre mais également aux différences de températures et de pression qui règnent au sein de l’atmosphère terrestre. Ces courants sont soumis à des variations de vitesse et de latitude. Dans le cas du jet-stream de l’Atlantique Nord, ces variations vont fortement influencer la température et les précipitations sur le sol européen, notamment durant la saison hivernale.

Les différents courants d'altitude (jet-stream). Celui qui touche l'Europe est le jet-stream polaire. © Lyndon State College Meteorology, Wikimedia Commons, domaine public
Les différents courants d'altitude (jet-stream). Celui qui touche l'Europe est le jet-stream polaire. © Lyndon State College Meteorology, Wikimedia Commons, domaine public

Des modèles climatiques encore incomplets

Les modèles climatiques, qui permettent de faire des prédictions et de mieux comprendre le changement climatique, sont donc fortement basés sur la dynamique de ce courant d’altitude. En général, ces modèles prédisent que durant l’hiver, sous l’influence de l’Arctique et des tropiques, le jet-stream de l’Atlantique Nord se renforce en son centre et s’affaiblit sur les bords, produisant un amincissement du courant. D’importantes variations sont cependant observées entre les différents modèles atmosphériques et les projections s’avèrent souvent imprécises. De même, il apparaît que la réponse à l’augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère est encore très mal comprise.

Et pourtant, une nouvelle étude montre que les émissions humaines et aussi la fonte accélérée des glaces arctiques impacteraient sévèrement la dynamique du jet-stream de l’Atlantique Nord depuis 70 ans. Un impact qui se répercuterait sur les conditions météorologiques en Europe et ne serait pas correctement pris en compte dans les modèles...

> Lire la suite sur Futura