Un jet bleu gigantesque partant d'un nuage d'orage a été cartographié en 3D

Lors d'orages violents, des éclairs se dirigent parfois vers le haut et viennent chatouiller l'ionosphère, à près de 80 kilomètres d'altitude. On les surnomme les « jets bleus ». Dans des cas encore plus rares, ces jets se trouvent être encore plus gigantesques que les autres. Alors qu'ils sont particulièrement difficiles à détecter, dans une étude parue dans la revue Science Advances, des chercheurs ont bénéficié d'un coup du destin et sont allés jusqu'à cartographier un tel événement ! La décharge électrique s'est produite dans l'Oklahoma où un jet a été capturé par un photographe amateur.

Le géostationnaire Lightning Mapper du satellite NOAA GOES East (GOES-16) a capturé des images d'un de ces jets gigantesques en 2018. © NOAA
Le géostationnaire Lightning Mapper du satellite NOAA GOES East (GOES-16) a capturé des images d'un de ces jets gigantesques en 2018. © NOAA

Or, il se trouve que, près de ce lieu, se trouvaient deux radars météorologiques et des satellites environnementaux géostationnaires de la NOAA. Grâce aux données recueillies par ces instruments, l'équipe a pu rassembler suffisamment de données pour caractériser le jet.

C'est probablement la première fois qu'un jet gigantesque est cartographié en trois dimensions au-dessus des nuages

« Le fait que le jet gigantesque ait été détecté par plusieurs systèmes, dont le Lightning Mapping Array et deux instruments de foudre optique géostationnaires, a été un événement unique et nous donne beaucoup plus d'informations sur les jets gigantesques », s'est enthousiasmé Doug Mach, coauteur de l'étude et membre de l'Universities Space Research Association (USRA).

« Plus important encore, c'est probablement la première fois qu'un jet gigantesque est cartographié en trois dimensions au-dessus des nuages ​​avec l'ensemble d'instruments Geostationary Lightning Mapper (GLM). »

Il transporte 100 fois plus de charge électrique qu'un éclair normal

Au total, les chercheurs ont mesuré que le jet a envoyé près de 300 coulombs de charge électrique dans l'ionosphère, alors qu'un éclair classique entre le nuage et le sol ou intra-nuage transporte habituellement moins de 5...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura