Jesta (Koh-Lanta) maman : l'improbable réflexe de Benoît avant de se rendre à la maternité

·1 min de lecture

La famille Assadi Hillmann s’est agrandie ! Un peu plus d’un an et demi après la naissance de leur premier enfant Juliann, Jesta et Benoît Assadi Hillmann, ex-survivants de Koh-Lanta, sont devenus parents pour la seconde fois : « Nous vous présentons avec beaucoup d’émotion notre fils Adriann qui nous a fait la merveilleuse surprise de nous rejoindre ce jeudi 11 février à 11h36, écrivait la jeune maman sur son compte Instagram. Ce petit ange nous a fait vivre un accouchement de rêve, un accouchement réellement magique, je n’aurais jamais même osé imaginer que cela était possible ». Si les choses se sont avérées beaucoup plus compliquées pour Juliann, cette seconde naissance a été un véritable bonheur pour Jesta. Après quelques jours passés à la maternité, la Toulousaine a pu donner des nouvelles à ses nombreux abonnés à qui elle avait promis un débriefing de son accouchement une fois leur retour à la maison. Le come-back ne s’est d’ailleurs pas vraiment passé comme prévu. Comme Jesta le racontait ce dimanche 14 février, jour de la Saint-Valentin, Juliann n’a pas vraiment bien accueilli son petit frère et a fait « la gueule » à ses parents qui l’avaient laissé pendant trois jours.

Passée cette explication, Jesta a pris la parole pour expliquer la manière dont s’est déroulé son accouchement. Elle, qui craignait d’être déclenchée comme pour Juliann, a eu la bonne surprise de constater que la nature avait cette fois-ci bien fait son travail ! C’est devant le lancement de la saison (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Tous en cuisine avec Cyril Lignac : cette célèbre animatrice qui a été interdite de participer
Agnès B. victime d’inceste, elle livre son témoignage pour essayer « de protéger d’autres enfants »
Olivier Véran visé par des plaintes pour la gestion de la crise sanitaire : le ministre de la Santé réagit
PHOTO Loïc (Koh-Lanta) officialise sa relation avec Lucie Caussanel, Miss Languedoc-Roussillon 2019
Hélène de Fougerolles maman d’une fille autiste : comment ses médecins l’ont fait culpabiliser