Jessica Thivenin a-t-elle été forcée par son mari à faire des injections ? Révélations sur son changement physique

C'est en 2014 que Jessica Thivenin a été révélée au grand public, dans Les Marseillais à Rio, sur W9. A l'époque, elle était en couple avec Julien Tanti. Et son physique n'était pas le même ! Elle a en effet bien changé grâce à des opérations de chirurgie esthétique. Et selon certains, c'est à cause de son mari Thibault Garcia que la jeune femme de 32 ans a changé ces cinq dernières années. Des accusations auxquelles elle a répondu sur Snapchat, ce mardi 28 juin 2022.

Thibault Garcia est décidément au coeur de nombreuses accusations en ce moment. Mais il peut compter sur Jessica Thivenin pour venir à sa rescousse. Après avoir répondu aux rumeurs d'infidélité, la maman de Maylone (2 ans) et Leewane (10 mois) a souhaité adresser quelques mots aux personnes persuadées qu'elle a été incitée à passer sur le billard par son époux. "Je ne comprends pas pourquoi les gens disent ça. Au début ça nous faisait marrer. On se disait que vous disiez ça pour rigoler. Mais je vois qu'il y en a qui sont très sérieux et qui pensent vraiment que c'est mon mari qui me pousse à me faire des injections, de la chirurgie, tout ça. Alors pas du tout !", a-t-elle tout d'abord lancé.

Jessica Thivenin a ensuite rappelé qu'elle avait commencé par une augmentation mammaire en 2014. Deux ans plus tard, elle a réalisé ses premières injections. Et, grâce à ses revenus qui ont augmenté, elle a pu continuer à se transformer....

Lire la suite


À lire aussi

Valérie Pécresse révèle le gros sacrifice que va faire son mari Jérôme si elle remporte l'élection
Jacques Rançon, tueur en série : ce raté des forces de l'ordre qui aurait pu tout changer !
L'amour est dans le pré : Un couple star toujours ensemble, le duo a bien changé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles