Jessica Thivenin maman de Leewane : pourquoi elle avait peur de ne pas aimer sa fille

·1 min de lecture

Un merveilleux dénouement. Après des mois à vivre une seconde grossesse très compliquée, forcée d’être alitée à cause de sa poche des eaux fissurée, Jessica Thivenin a donné naissance à sa fille Leewane le 22 août dernier. “Notre fille Leewane est née cette nuit le 22 août à 3h32, elle pèse 2,460 kg. Elle est là, enfin parmi nous. Après toutes ces semaines à se battre pour la garder le plus longtemps possible dans mon bidou, enfin on peut la serrer contre nous. Nous sommes en néonatologie mais elle est forte, je suis tellement fière de nous ! Merci mon dieu”, écrivait avec reconnaissance l’épouse de Thibault Garcia.

Née à 34 semaines et 6 jours, la petite soeur de Maylone fait partie des bébés prématurés. Elle a donc été placée en service de néonatalité. Un lieu qui rappelle de douloureux souvenirs à Jessica Thivenin, puisque son fils Maylone y a passé de longues semaines à cause de son atrésie de l’oesophage pour laquelle il a été opéré à la naissance. Même si elle a retrouvé la néonatalité, la jeune maman est plus rassurée cette fois-ci. “On est contents parce qu’on peut avoir notre fille dans les bras. C’est extraordinaire”, confiait-elle avec tendresse.

Il faut dire que la star des Marseillais a une relation très particulière avec Maylone. Le petit garçon est un véritable guerrier, qui a bien failli mourir à quelques mois seulement. Très proche de son fils, Jessica Thivenin a confié sur Snapchat qu’elle avait “peur” de "ne pas aimer Leewane”. “Je disais à mon mari que je ne (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Amandine Pellissard (Familles nombreuses, la vie en XXL) : cette autre émission dans laquelle elle va bientôt apparaître
Frédéric Diefenthal adresse un tendre message à Samy Nacéri, la star de Taxi le tacle gentiment
Michael Jones toujours aussi proche de Jean-Jacques Goldman ? Il répond
« Je vous em***de » : la réponse définitive d’Ariane Séguillon à ses détracteurs après son passage dans Fort Boyard
"J'en ai marre" : le coup de gueule de Caroline Margeridon, victime d'usurpation d'identité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles