"J'espère le voir grandir jusqu'à ma mort !" : malgré la Covid, Dominique Besnehard annonce un programme éclatant pour son festival du film d'Angoulême

franceinfo Culture
·1 min de lecture

La conférence de presse est artisanale ce vendredi 10 juillet au théâtre d'Angoulême : filmage approximatif et feuilles en désordre, Marie-France Brière et Dominique Besnehard assument une organisation de dernière minute : "on a pris beaucoup de retard, ayant été obligés de faire les choses sans grande préparation...", préviennent les deux délégués généraux du festival du film francophone, dont la 13e édition (qu'ils appellent "édition vingt sur vingt" avec superstition et humour) aura lieu du 28 août au 2 septembre prochain.

Le décor est sobre, le tapis est bleu, mais au vu des annonces l'improvisation est vite excusée : la programmation comme les invités font rêver. Une cinquantaine de long-métrages, pour la plupart en première mondiale, et des invités à rendre jaloux Thierry Frémaux (délégué général du festival de Cannes) : Isabelle Huppert, Isabelle Adjani, Catherine Frot, Gérard Depardieu sont quelques uns des dizaines de convives annoncés.On peut difficilement faire plus VIP... Angoulême, le balcon du Sud-Ouest, ou the place to be.

Toujours plus dans l'ombre que la lumière, celui qui fut successivement directeur de casting, agent, producteur, présentateur télé et patron de festival règne donc toujours habilement sur le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi