"J'espère qu'il sera puni": la stupeur dans la ville de Joël Guerriau, souçonné d'avoir drogué une députée

Après la mise en examen du sénateur Joël Guerriau, soupçonné d'avoir voulu droguer une députée afin d'abuser d'elle sexuellement, les habitants de la commune de Loire-Atlantique dont il a été maire plus de 20 ans sont sont le choc.

"La surprise totale". À Saint-Sébastien-sur-Loire, la commune dont Joël Guerriau a été maire, les habitants disent leur stupeur après avoir pris connaissance des accusations qui pèsent sur le sénateur, mis en examen en lien avec des soupçons d'administration d'une substance stupéfiante à l'insu d'une amie députée "afin de commettre un viol ou une agression sexuelle".

"On dit à tout le monde ne pas utiliser les produits stupéfiants", regrette une femme habitant sur la commune auprès de BFMTV.

"Par rapport à la députée, j'espère qu'il sera puni comme il se doit", partage une autre habitante.

"Il faut attendre la justice"

Interrogé par le quotidien local Presse-Océan, un autre Sébastiennais se dit "étonné": "Je crois qu’il faut attendre la justice et ne pas se précipiter dans des conclusions hâtives", défend-il.

Le directeur de la maison de la presse locale décrit l'ambiance dans son établissement auprès du journal de Loire-Atlantique: "Les gens sont surpris, certains trouvent que les médias vont trop vite, d’autres font des blagues ou s’en fichent".

Un ancien opposant aux campagnes municipales dit être "tombé des nues même si j’ai toujours eu l’impression d’une personnalité ambiguë. (...) Si les faits sont avérés, c’est effrayant".

Un "accident", selon l'avocat du sénateur

Le Joël Guerriau a été placé sous contrôle judiciaire au moment de sa mise en examen. Il a également interdiction de se rendre au domicile de la victime et interdiction d’entrer en contact avec les victimes et témoins.

Dimanche, son avocat a affirmé sur BFMTV que les faits relevaient de "l'accident": "Il n'est pas un homme qui harcèle les femmes. Il n'est pas un prédateur sexuel (...) il n'avait aucune intention de commettre une action sexuelle sur son amie, sa collègue de travail", a assuré Maître Remi-Pierre Drai.

Sur le plan politique, le sénateur a été suspendu provisoirement "à l'unanimité" par les membres de son parti Horizons ce samedi. Le parti a par ailleurs indiqué engager une "procédure disciplinaire pouvant déboucher sur une exclusion". Un peu plus tard, il a été suspendu par son groupe parlementaire, Les indépendants.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Story 3 : Joël Guerriau, le sénateur dans la tourmente - 18/11