Jérusalem : un Israélien tué par erreur par un garde

Jérusalem : un Israélien tué par erreur par un garde

Un juif israélien a été abattu à Jérusalem par un agent de sécurité d'une entreprise privée hier soir.

 Pris pour un terroriste

Un porte-parole de la police est revenu sur le drame. Il s'est déroulé dans un autobus. Un passager s'est disputé avec deux gardes armés.

D'après les autorités, l'homme, qui refusait de présenter ses papiers d'identité, aurait tenté de saisir l'arme d'un des agents de sécurité. Le prenant pour un terroriste, il a ouvert le feu.

Le voyageur a été mortellement touché par balles.

Un précédent

Il s’appelait Mila Abtum. L’ouvrier agricole se rendait à Beersheba pour renouveler son visa. Dimanche dernier, il se baladait dans la rue quand un policier tire sur lui par erreur. Il l’a pris l’un des agresseurs qui avait fait feu un peu plus tôt dans la journée sur neuf personnes.

Un Bédouin a en effet pénétré dans la gare routière de Beersheba, muni d’une arme de poing. Il a abattu un militaire et blessé plusieurs personnes, avant d’être à son tour tué par un agent des forces de l’ordre. Très vite, la rumeur enfle : le tireur n’aurait pas agi seul. Un policier a donc pris Mila Abtum pour le complice présumé du Bédouin.

L'attaque filmée

Une vidéo amateur le montre au sol, gisant dans son sang, après avoir reçu des balles de l’homme en uniforme. A ses côtés, la police paramilitaire se réunit autour de lui pour le protéger d’un lynchage. Mais ce dispositif n’a pas été suffisant. Sur les images, on voit l’Erythréen, agonisant, recevoir des coups de pied à la tête à plusieurs reprises de la part d’habitants en colère.

Le migrant, innocent, est mort à la fois de ses blessures par balles et des coups reçus, a indiqué un responsable médical à la radio de l'armée israélienne.

Les violences ont déjà tué 41 Palestiniens, 9 Israéliens et un Érythréen.

Ce contenu peut également vous intéresser :