Jerry Tardieu, ancien député haïtien : "Des gangs ont pris le contrôle de Port-au-Prince"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'assassinat du président Jovenel Moïse, des kidnappings à répétition, une crise sans précédent : pour Jerry Tardieu, coordinateur national du mouvement "En Avant" et ancien député, Haïti est plongé dans un chaos généralisé qui s'explique par des "relations collusoires" entre les autorités politiques et les milieux d’affaires face à des gangs armés. Impunis et tout-puissants, ils contrôlent désormais la capitale de l'île. Et selon Jerry Tardieu, Haïti ne vit plus une "criminalité classique" mais une "'situation de terrorisme."

Jerry Tardieu, le coordinateur du mouvement "en marche" et ancien député, affirme sur France 24 ne jamais avoir vécu de situation aussi difficile en Haïti. Il décrit un pays aux mains des gangs, qui non seulement pillent et tuent mais désormais dictent ouvertement leur loi au pouvoir politique.

L'ancien député dénonce la collusion entre ces bandes et certaines élites politiques et économiques. L’assassinat du président Jovenel Moïse est, pour lui, le symptôme de ce phénomène, que Moïse lui-même a largement encouragé et dont il a fini par être victime.


Lire la suite

Lire aussi:
En Haïti, le chef de gang menace de tuer les missionnaires otages
Haïti à l'arrêt pour dénoncer la criminalité et les enlèvements crapuleux
Lors de funérailles nationales, Haïti dit adieu à son président assassiné

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles