#JeNeSuisPasUnVirus: des Français d'origine asiatique dénoncent le racisme lié au coronavirus

#JeNeSuisPasUnVirus: des Français d'origine asiatique dénoncent le racisme lié au coronavirus

Soupçonnés d'être porteurs du coronavirus, plusieurs Français d'origine asiatique racontent sur les réseaux sociaux le racisme quotidien dont ils sont victimes.

Les témoignages se multiplient. Depuis plusieurs jours, des Français d'origine asiatique se disent victimes de discrimination et d'amalgames alors que la propagation du virus chinois met de nombreux pays en alerte.

C'est le cas d'un jeune homme qui raconte anonymement à BFMTV avoir été pris à parti par un groupe d'adolescents à la sortie de sa salle de sport à Paris.

"Un homme commence à dire: il y a le coronavirus qui arrive! En nous désignant, sans nous regarder", témoigne le jeune Français d'origine asiatique, "ils sont sept ou huit en train de rigoler comme pas possible. Mais c’est pas drôle du tout."

Des messages discriminants sur les réseaux sociaux

Un cas qui est loin d’être isolé alors que les faits de racisme se font nombreux, notamment sur les réseaux sociaux où plusieurs internautes se moquent des personnes d'origine asiatique. Certains n'hésitent d'ailleurs pas à détourner des extraits vidéos pour s'attaquer en particulier à la communauté chinoise.

"Je guette les Chinois de mon bus comme ça actuellement, il y en a une qui tousse je saute par la fenêtre", "A chaque fois que je croise des Chinois dans la rue j'ai peur d'avoir le virus" peut-on lire sur Twitter, alors que d'autres internautes accusent les Chinois et leurs habitudes alimentaires d'être responsables de la propagation du virus. 

"Je ne devrais pas être considérée comme un danger"

Des actes et des propos qui inquiètent Li Quishi qui ne comprend pas...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :