Jeff Bezos veut déplacer les industries polluantes dans l'espace, ce n'est pas idiot et on le sait depuis 50 ans !

·2 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.


Qu'est-ce que c'est et quel rapport avec Jeff Bezos ? Les réponses en lisant cet article ! © Erik Wernquist

Il y a 60 ans, nous ne nous sommes heureusement pas préoccupés du bilan carbone total du programme Apollo pour justifier son arrêt, ce qui a permis de catalyser et d’accélérer plusieurs révolutions technologiques et même sociétales dont nous continuons encore à avoir des retombées, des cellules solaires aux satellites qui nous permettent d’étudier le changement climatique en passant bien sûr par l’électronique et l’informatique. Le programme Apollo a aussi inspiré plusieurs générations d'enfants et d'adolescents, les poussant à devenir les scientifiques et les ingénieurs d’aujourd’hui.

Dans ce contexte, ce n’est pas anodin de se souvenir également que l’un des tout premiers écologistes modernes, Stewart Brand, convaincu que voir une image de la Terre entière changerait notre perception de la planète et de nous-mêmes, a ensuite fait campagne pour que la Nasa publie l'image de la Terre vue de l’espace désormais célèbre et prise par les astronautes d’Apollo 8. Carl Sagan lui emboîtera le pas plus tard avec A Pale Blue Dot.


Carl Sagan nous parle de l'esprit d'Apollo, qui a marqué deux générations dont l'une personnifiée aujourd'hui par les exemples d'Elon Musk et Jeff Bezos. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © Reid Gower

La conquête de l’espace n’est donc pas un luxe et elle s’inscrit très profondément dans ce qui a poussé les hominines à sortir de la savane, explorer l’espace externe et interne en repoussant leurs limites physiques, intellectuelles et mentales. Bien évidemment, Homo sapiens étant aussi Homo demens, et l’un n’allant pas sans l’autre dans les premières étapes de son développement dont...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles