Jeanne Mas finance la nouvelle vie d'Etienne, taurillon rescapé des abattoirs

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jeanne Mas en concert à Carquefou (Loire-Atlantique) le 14 mai 2022 - Wikimedia Commons - Tilly Antoine
Jeanne Mas en concert à Carquefou (Loire-Atlantique) le 14 mai 2022 - Wikimedia Commons - Tilly Antoine

Émue par le destin du taurillon Etienne, échappé d'un abattoir en août 2021, la chanteuse Jeanne Mas a décidé de s'engager pour lui offrir une meilleure vie et lui financer deux ans de pension.

"Ce qui m'a émue, c'est son envie de vivre, qui l'a poussé à sortir du camion. Il y avait une porte entrouverte et il a pris la fuite. Je crois que c'est une réaction que quiconque aurait eu pour sauver sa vie", a-t-elle raconté à France 3.

Et d'ajouter: "Etienne a eu beaucoup de chance de tomber sur une équipe de pompiers qui l'ont anesthésié plutôt que de l'abattre." Il a aussi été sauvé grâce à une pétition qui a recueilli en ligne près de 30.000 signatures.

Une retraite entre Rouen et Dieppe

Ce taurillon âgé d'un an et demi, de race Prim’Holstein croisée Montbéliard, a depuis été pris en charge par la Fondation Brigitte Bardot. Il vit désormais en pension dans une ferme située à Saint-Victor-l’Abbaye, entre Rouen et Dieppe, en Seine-Maritime.

Jeanne Mas finance la retraite d'Etienne grâce à la vente d'objets personnels. "J'ai pris tous mes bijoux que je gardais depuis des années et je les ai mis à la vente. Et c'est ainsi que j'ai pu récolter de l'argent pour la fondation."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles