Jean-Virgile Crance : "Le gouvernement veut avoir une dégressivité sur les accompagnements"