Jean Tezenas du Montcel (Ninja Warrior) : "Faire Koh-Lanta ? On m’en parle à peu près 100 fois par jour !"

·1 min de lecture

Vous avez déjà remporté Ninja Warrior, l’année dernière. Pourquoi avoir remis votre titre en jeu ?

Jean Tezenas du Montcel : J’avais le choix entre garder le statut de gagnant et "la légende" qui va avec, ou m’amuser. Le statut ne m’intéressant pas, j’ai préféré m’amuser. Je n’ai pas vraiment hésité.

Avoir déjà gagné, c’est un stress en moins, ou un stress en plus ?

Un peu des deux. Un stress en plus, dans le sens où tout le monde m’attendait au tournant. Mais c’était surtout un stress en moins, car je n’avais plus rien à prouver. C’était une position plutôt agréable.

Avez-vous suivi un entrainement en vue de cette participation ?

Non, pas particulièrement. J’ai fait du sport, de l’escalade, comme je le fais d’habitude. De manière peut-être un peu plus intense, mais c’est tout. Je ne me suis pas spécifiquement entrainé sur les obstacles, dans des salles spécialisées, comme d’autres candidats peuvent le faire.

Quel obstacle des qualifications appréhendiez-vous cette année ?

Le boulier, en demi-finale. Car j’étais presque tombé dessus, lors de la saison 1. J’avais trouvé ça très instable. Mais cette fois, ça s’est bien passé.

À lire également

Ninja Warrior US : un ch... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi