Jean Sarkozy : cette nouvelle fonction qui rappelle une bourde célèbre

Jean Sarkozy se lance dans une nouvelle aventure. D'après les informations du Point paru ce jeudi 21 mai, le fils de Nicolas Sarkozy, "qui dirige l’activité française de Peninsulas capital Advisor, doit être coopté au conseil de Zadig & Voltaire, au capital duquel est entré ce fond d’investissement luxembourgeois". Et, à en croire son profil Linkedin, celui qui est marié à Jessica depuis bientôt douze ans, serait même déjà entré en fonction au conseil d’administration de la marque de mode depuis le mois de février.

Zadig et Voltaire ? Cette marque risque de rappeler des souvenirs mi-amusés, mi gênés à de nombreux sarkozystes, qui lui doivent une de leurs plus célèbres bourdes... En l'occurrence celle de Frédéric Lefebvre lorsqu'il était secrétaire d'Etat au commerce de Nicolas Sarkozy, en 2011. A l'époque, celui qui était au côté du mari de Carla Bruni avait accordé une longue interview vidéo au Figaro dans le cadre de la journée du livre politique. Alors que le journaliste lui demandait quel livre l'avait le plus marqué, il avait répondu "Zadig et Voltaire" au lieu de "Zadig" de Voltaire... Et il avait justifié très sérieusement : "C'est une leçon de vie, je m'y replonge d'ailleurs assez souvent."

Carla Bruni-Sarkozy s'était moquée de Frédéric Lefebvre

En confondant le livre Zadig de Voltaire et la célèbre marque de vêtements, l'ancien secrétaire d'Etat, désormais âgé de 56 ans et adhérent LREM, était même devenu un des sujets les plus discutés sur les réseaux sociaux. En découvrant

Retrouvez cet article sur GALA

Princesse Eugenie et Sarah Ferguson : ce projet très français dans lequel elles se sont lancées
"Hypocrisie ou lâcheté ?" : Emmanuel Macron très en colère contre Gérard Larcher
“Agnès Buzyn, c’est l’assurance de perdre” : le casse-tête de la majorité pour les municipales à Paris
Zara Tindall met un petit coup de pression à Kate Middleton et William
"Ce sera terrible pour moi" : Sidonie Bonnec meurtrie par l'arrêt de son émission avec Thomas Hugues