Jean Rottner, président démissionnaire de la région Grand Est, rejoint le privé

© Ludovic Marin

Le promoteur immobilier et cabinet de conseil Réalités a annoncé ce 30 décembre sur son site internet, que Jean Rottner prendra la direction de sa branche régionale dans l'Est à compter de l'été 2023.

L'annonce intervient dix jours exactement après que Jean Rottner, président LR du conseil régional du Grand Est, a annoncé sa démission pour raisons familiales. Et elle a de quoi surprendre les élus régionaux, dont certains dénoncent un pantouflage.

Le départ de Jean Rottner avait déjà suscité surprise et interrogation, moins de deux ans après sa réélection en 2021. Il avait annoncé qu'il se retirait de « l'ensemble de (ses) mandats » en raison « d'impératifs familiaux ». Sa démission du conseil régional est d'ailleurs effective depuis ce vendredi, jour de l'annonce de Réalités.

Une trop grande proximité sur les dossiers ?

« Je peux comprendre que quelqu'un quitte la vie politique pour un impératif familial, et dans ce cas il faut bien gagner sa vie », a réagi Eliane Romani, cheffe de file du groupe écologiste au conseil régional. « Mais cette annonce vient un peu vite, ce qui laisse penser que c'était déjà conclu depuis un certain temps. Il utilise le réseau qu'il a acquis dans ses fonctions publiques pour aller servir une organisation privée qui a des rapports avec les collectivités, c'est une définition du pantouflage. »

« Prendre la direction régionale d'une agence qui fait de l'ingénierie territoriale au plus près des collectivités, alors même qu'on est en pleine r...


Lire la suite sur ParisMatch