Jean-Pierre Pernaut "très très heureux" de son retour au JT de TF1 : son joli message aux téléspectateurs

La décision a été radicale. Le 17 mars dernier, au premier jour du confinement, Jean-Pierre Pernaut disparaissait (presque) des radars. Le journaliste du 13 Heures de TF1 préférait jouer la sécurité, du fait de son récent cancer de la prostate, et laisser la place à son célèbre joker, Jacques Legros. Néanmoins, pas question pour autant de rompre le lien avec ses fidèles téléspectateurs. Le compagnon de Nathalie Marquay veillait au grain, et surtout intervenait quotidiennement à la fin du JT. Une pastille qui n’a pas manqué de faire couler de l’encre, puisqu’il en a profité pour pousser de nombreux coups de gueule. Et le déconfinement n’a rien changé à cette nouvelle habitude. Jean-Pierre Pernaut a longtemps vanté les mérites du rester chez soi.

Mais voilà que l’heure du grand retour a sonné. « C'était ma dernière fois à la maison, j'aurais aimé vous offrir des fleurs, du soleil, malheureusement dehors il fait un temps de cochon ! Douze semaines de confinement, dans mon bureau ! Une sacrée aventure familiale ! », s’enthousiasmait-il vendredi 5 juin dernier. Ce lundi 8 juin, c’est dans une joie immense que ce père de famille a retrouvé son plateau. Difficile en effet de cacher son bonheur. Jean-Pierre Pernaut a affiché un sourire jusqu’aux oreilles. Néanmoins, il ne s’est pas attardé sur ce petit événement. Les mots sont simples, courts, efficaces. « Mesdames et messieurs, bonjour, très très heureux de vous retrouver sur le plateau du journal », lance-t-il simplement à l’égard de

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO N’oubliez pas les paroles : Nagui clashe les téléspectateurs qui accusent l’émission de polluer l’environnement
Les Mystères de l’amour : Magali Semetys confirme son départ et évoque des désaccords en coulisses
Laurence Boccolini : l’amusante raison de sa non-participation au Grand concours des animateurs
10 masques en tissu sur lesquels craquer !
Melanie Brown victime de racisme : la chanteuse expulsée d’un magasin pour sa couleur de peau