Jean-Pierre Pernaut mis au régime par Nathalie Marquay, le journaliste affiche une nouvelle silhouette

Le confinement a mis des couples à rude épreuve. Certains n’ont même pas survécu à la vie non-stop à deux. D’autres ont tenu le coup et en sortent même plus forts que jamais. Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut font partie de cette seconde catégorie. Le journaliste de 70 ans, fragilisé par un cancer de la prostate guéri depuis, a donc eu l’ordre de rester chez lui pour se protéger. Ce qui ne l’a pas pour autant empêché de co-animer le JT de 13 heures de TF1 chaque jour en compagnie de Jacques Legros. Même loin des plateaux, Jean-Pierre Pernaut est resté fidèle à lui-même, à ses coups de gueule et visiblement, à sa gourmandise. Pour récolter des fonds pour la Fondation des femmes, Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut se sont prêtés au jeu de Qui veut gagner des millions à la maison présenté par Camille Combal. Et le couple en a profité pour faire quelques confidences.

Privé de grignotage

Jean-Pierre Pernaut était surveillé de près par son épouse durant le confinement, surtout sur ce qu’il mettait dans son assiette. Et c’est toujours le cas aujourd’hui. Ce lundi 18 mai, Camille Combal évoquait les habitudes culinaires du journaliste emblématique de la Une à la cantine de groupe TF1. Gourmand, Jean-Pierre Pernaut ne lésine apparemment jamais sur un petit « flan coco » en dessert et des « gâteaux avant le 13 heures ». Confiné avec son épouse, ex-miss France, le père de quatre enfants n’a eu d’autres choix que de tirer un trait sur les sucreries sous le regard avisé de Nathalie

Retrouvez cet article sur Voici

Rumer Willis dévoile ses complexe et livre un beau message d'acceptation de soi
Meghan Markle et Harry : ce qu’ils se sont interdit de faire pour leurs deux ans de mariage
Mort de Gregory Tyree Boyce (Twilight) : l’émouvant message de sa maman inconsolable
Danse avec les stars : Jessica Errero bientôt candidate ? Une vidéo avec Anthony Colette sème le doute
Philippe Lellouche atteint par le coronavirus : il détaille ses symptômes "ridicules"