Jean-Pierre Bacri : son refus de paternité à l'origine de "pas mal de dégâts dans ses relations avec les femmes"

·1 min de lecture

En tirant sa révérence, Jean-Pierre Bacri a plongé le monde du cinéma dans un profond deuil. Sa seule et unique famille puisque le scénariste avait choisi de ne jamais endosser le rôle de père. En coulisses, l'appréhension était palpable. "Jean-Pierre ne se sentait pas capable d'assumer la paternité", glisse un proche du défunt dans les colonnes de Paris Match, en kiosques ce jeudi 21 janvier. "Ce choix a causé pas mal de dégâts dans ses relations avec les femmes." Certains se souviennent ainsi de sa relation avec Agnès Jaoui ou encore de ce coup de foudre pour une stagiaire en plein tournage, survenu à l'aube des années 2000. Des amours interrompus en plein vol lorsque l'acteur refusa d'avoir un enfant.

Désemparé, Jean-Pierre Bacri ne laissait cependant pas tomber le masque, affirmant simplement ne pas éprouver le manque de la paternité. "Si ça avait existé, ça aurait été bien, mais ça n'a pas été… J'ai un côté un peu stoïcien qui me fait faire les deuils à une vitesse supersonique", admettait-il lors d'une interview accordée au magazine Psychologies. "La pluie ne me gêne pas. Il ne me vient pas à l'idée de me plaindre." Ainsi, il s'entoura de ses complices de cinéma, partageant de tendres complicités avec Richard Berry, Jamel Debbouze, Gérard Darmon - rencontré sur le tournage du Grand Pardon dans les années 1980 - mais surtout Agnès Jaoui, dont il a partagé le quotidien pendant plus de vingt ans. Complicité personnelle et professionnelle : Cuisine et dépendances, Le Goût des (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "C'est quoi ce masque de Goldorak ?" : cafouillage de passation chez Pascal Praud
VIDEO - Mort de Jean-Pierre Bacri : Richard Berry tacle ceux "qui parlent trop et feraient mieux de se taire"
Claude Chirac approchée par Anne Hidalgo... son plan d’attaque face à Macron
Vladimir Poutine : casino, patinoire... découvrez son palais ultra-luxueux
Evelyne Pisier : comment Olivier Duhamel a mis à l'écart ses enfants à sa mort