Jean Paul Gaultier : l'enfant terrible de la mode en 5 dates

·1 min de lecture

"Le 22 janvier 2020, je fêterai mes 50 ans de carrière dans la mode avec un grand défilé-show Haute Couture, au Théâtre du Châtelet. Ce sera aussi mon dernier défilé", annonçait le couturier Jean Paul Gaultier dans un communiqué transmis à l’AFP. Le célèbre couturier ne prenait pas pour autant sa retraite : il se consacre désormais à "un nouveau projet". Il pourrait ainsi "allait faire des choses qui ressemblent plus à des comédies musicales", selon son amie Arielle Dombasle. Celui qui a créé des costumes pour une foule d'artistes (dont le fameux bustier à bonnets coniques de Madonna) avait en effet monté sa propre revue aux Folies Bergère en 2018, le Jean Paul Gaultier Fashion Freak Show. Son défilé final, dont Loïc Prigent avait raconté les coulisses, a été célébré en grandes pompes avec une pluie de stars.

À 6 ans, le petit Jean Paul passe son temps chez "mémé Garabé", émerveillé par le style de cette drôle de grand-mère, mi-esthéticienne mi-magnétiseuse. Déjà, rubans et maquillage l’intriguent… Nana, son ours en peluche, devient son premier modèle, relooké avec du rouge à lèvres et paré d’une fausse poitrine en tissu. À 12 ans, après avoir vu le film "Falbalas", sur les coulisses de la mode, le blondinet prend sa décision : il sera couturier.

Depuis sa banlieue parisienne, l’ado envoie ses dessins aux maisons de mode et retient l’attention de Pierre Cardin (et se fait aider côté couture par la gardienne de son immeuble, en coulisses). Après quelques années passées chez le (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"C'est la liberté !" : Nathalie Marquay partage sa joie d'avoir reçu sa deuxième dose de vaccin contre la Covid-19
Véronique Sanson : Michel Berger, Stephen Stills, Pierre Palmade, Christian Meilhan… Tous les hommes de sa vie !
Alizée au "paradis" avec sa petite Maggy : la chanteuse partage d’adorables photos de sa fille
Jean-Luc Reichmann amoureux, la star de TF1 s'affiche comme rarement avec sa chérie Nathalie Lecoultre
Exclu. Placé sous protection policière suite à des menaces terroristes, Bernard de la Villardière se livre : "C'était pesant pour l'intimité familiale..."