Jean-Paul Belmondo incapable de parler pendant deux ans : les médecins avaient prédit le pire

Mort le 6 septembre 2021 à 88 ans, Jean-Paul Belmondo avait été victime d'un AVC vingt ans plus tôt alors qu'il passait des vacances chez son grand ami Guy Bedos à Lumio, en Corse. Pris en charge à l'hôpital de Bastia, puis transféré dans un hôpital du XIVe arrondissement de Paris, l'état de Bébel est rapidement jugé "stationnaire" mais "sérieux". Victime d'une paralysie faciale et d'un "ralentissement" du côté droit de son corps, l'acteur alors âgé de 68 ans voit sa vie basculer à la suite de cet accident vécu comme un drame pour ses proches. "Son AVC a été une tragédie. Pour lui, sa femme, ses enfants, les copains", confiait le réalisateur Philippe Labro à Ouest France.

Homme libre aimant l'aventure et les voyages, l'acteur se retrouve soudainement dépendant de son entourage. "Il a eu un courage inouï, pour s'en remettre, a fait des séances de rééducation qui ont duré des années pour retrouver l'usage de la parole et de son corps (...) Il a été d'une ténacité, d'une discipline, d'un courage. Heureusement, il avait toujours travaillé son corps", ajoutait le réalisateur de l'Alpagueur, très admiratif de la personnalité de Bébel.

Même si Jean-Paul Belmondo tourne en 2008 un dernier film sous la direction de Francis Huster, Un homme et son chien, cet AVC signe la fin de sa carrière au cinéma. D'un optimisme fou, Jean-Paul Belmondo avait indiqué à propos de ce dernier...

Lire la suite


À lire aussi

Lââm, son beau-fils sort du silence : "On ne s'était pas parlé pendant 3 ans", il réagit à la mort de son père
Lucie Bernardoni "tombée très amoureuse" dans la Star Academy : un secret bien gardé pendant 16 ans !
Mariées en secret, deux Miss révèlent avoir gardé leur relation "privée" pendant deux ans