Jean-Paul Belmondo : son ex-compagne Carlos Sotto Mayor explique son absence aux obsèques de l'acteur

·1 min de lecture

Un bel hommage national a été fait à Jean-Paul Belmondo, le 9 septembre dernier. Depuis les Invalides, Victor Belmondo et ses cousins rendaient un dernier hommage à la star, tandis qu'Emmanuel Macron a salué sa belle carrière. Une cérémonie pleine d'émotion qui a réuni un bon nombre de stars. Alain Delon a préféré s'absenter pour assister le lendemain à la cérémonie religieuse, mais une autre absence a été remarquée : celle de Carlos Sotto Mayor. A la fin des années 80, une histoire d'amour avait débuté entre l'acteur de 47 ans et la jeune femme de 19 ans. Leur relation passionnelle avait duré 7 ans. Interrogée par nos confrères de Gala, Carlos Sotto Mayor a expliqué pourquoi elle n'était pas présente aux Invalides.

"Je n'aurais pas pu venir, je n'arrive pas à accepter qu'il ne soit plus là. Pour la même raison, je n'ai pas pu regarder jusqu'au bout l'hommage qui lui a été rendu aux Invalides. Michel Polnareff m'a dit l'autre jour : 'Il faut avoir la générosité de le laisser partir', mais je n'en suis pas encore là", a expliqué Carlos Sotto Mayor, encore bouleversée par le décès de Jean-Paul Belmondo.

C'est à l'âge de 25 ans que Carlos Sotto Mayor a décidé de quitter Jean-Paul Belmondo, lassée par sa possessivité et motivée par son envie de liberté. "Il n'y a pas eu de rupture violente. On a glissé vers une amitié amoureuse, une tendresse (...) C'était ma première vraie relation sérieuse et sans doute celle qui aura compté le plus dans ma vie", a expliqué celle qui est aujourd'hui (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Pierre Niney : sa compagne Natasha Andrews dévoile des photos de leurs vacances de rêve en amoureux
Mort de Marthe Mercadier : retour sur la carrière de cette grande dame de la comédie française (PHOTOS)
La fille inconnue (Arte) : comment Adèle Haenel s'est-elle préparée pour son rôle de médecin ?
Omar Sy "très honoré" par cette distinction honorifique qu’il vient de recevoir (PHOTO)
"Il faut le terminer" : le récit glaçant de la victime de Saïd Bogota, jugé pour tentative d'assassinat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles