Jean-Paul Belmondo : absent de l'hommage national, Claude Lelouch prononce un discours à ses obsèques

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"C'était la joie de vivre incarnée, c'était une cours de récréation à lui tout seul". C'est ainsi que Claude Lelouch résume Jean-Paul Belmondo. Présent sur le plateau du journal de TF1, lundi 6 septembre 2021, quelques heures après la mort du Magnifique, le réalisateur ne cachait pas sa vive émotion de voir un ami de plus le quitter. Mardi 7 septembre 2021, c'était sur le plateau de C à vous sur France 5 que Claude Lelouch rendait une nouvelle fois hommage à son ami de longue date. L'acteur était, à ses yeux, "dans la vie, encore plus fou et encore plus dingue qu'au cinéma".

Pour rappel, le réalisateur qui l'a dirigé dans trois films, Un homme qui me plait (1969), Itinéraire d'un enfant gâté (1988) et Les Misérables (1995), avait été la cible des nombreuses farces de l'acteur. "Si on vous racontait toutes les blagues qu'il a faites sur les tournages de films ! Dans la chambre d'Alexandre Mnouchkine, un jour, il a même fait monter un chameau ! Et puis, sur le tournage des Misérables, moi, je me suis retrouvé un soir avec une dizaine de chèvres dans ma chambre ! C'était sa grande spécialité. Il adorait le jeu, la joie", s'est-il souvenu.

Jean-Paul Belmondo n'en oubliait pas pourtant de se concentrer lorsqu'il s'agissait de servir ses nombreux rôles au cinéma. "Le seul moment où il était sérieux, c'est au moment où on disait 'action'. Il déconnait avant, énormément, pour garder en réserve la totalité de ce qu'il allait vous donner. Ce n'était pas l'acteur qui rentrait, qui se concentrait (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Lupin (Netflix) : la doublure d’Omar Sy condamnée à deux ans de prison ferme !
Obsèques de Jean-Paul Belmondo : sa famille, Alain Delon, Hugues Aufray... réunis pour l'ultime adieu
Alix (Koh-Lanta) : son hommage à Bertrand-Kamal et sa soeur, morts à un mois d'intervalle
Hommage à Jean-Paul Belmondo : cette raison pour laquelle sa fille Florence a remercié, par erreur, Emmanuel Macron
Vanessa Paradis heureuse d'être la muse de son mari Samuel Benchetrit, elle se confie sur leur relation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles