Jean-Pascal Zadi : cette modification qu'il a apportée à ses dents

Il est à l'affiche de la série En place, diffusée sur Netflix. Jean-Pascal Zadi s'est confié à nos confrères du Parisien sur son rôle mais aussi sur sa vie et sa carrière. Le comédien évoque notamment son enfance assez difficile. "Ma mère était femme de ménage, mon père faisait des petits boulots, mais j'ai eu une enfance extraordinaire. T'as pas de thunes, t'as rien, mais t'as tout, t'as le temps, t'as l'imagination, t'as la fraternité, la solidarité. Mon enfance était incroyable", commence-t-il par expliquer avant de revenir sur l'un de ses complexes : "Le fait d'avoir été pauvre, d'avoir été grand, d'avoir de grandes dents, maigre, pas très beau, tout ça, mon gars, t'as pas trop le choix si tu veux tchatcher des meufs, t'as pas la bonne sape, t'es un pouilleux, du coup l'humour, ça m'a permis quand même de pouvoir voir les choses mieux."

A ce sujet, Jean-Pascal Zadi révèle avoir eu recours à une modification sur ses dents. "Je les ai un petit peu remises en arrière, mais elles sont quand même devant. Je les ai un peu reculées, mais je n'ai pas voulu faire Tom Cruise non plus. Ça me permet de jouer plus de choses." Dans cette nouvelle série, l'acteur fait d'ailleurs preuve de beaucoup d'auto dérision : "L'autodérision est primordiale dans la vie. Ma mère m'a tellement vanné là-dessus quand j'étais gosse du matin au soir, pas méchamment, que ça m'a blindé."

jean-Pascal Zadi : ses confidences sur sa carrière

S'il est maintenant un acteur (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Le traitement a bien marché" : Zazie donne des nouvelles très rassurantes sur l'état de santé de Florent Pagny
JeremStar Gate : condamné pour diffamation, le blogueur Aquababe sort du silence
"Ma mère voit un mec à poil !" : Cyril Hanouna dévoile le jeu improbable auquel il jouait durant sa jeunesse
"Ça a détruit ma vie" : Magali Berdah fond en larmes en évoquant le cyberharcèlement dont elle est victime
Giuseppa enceinte : la remarque très déplacée de Paga devant témoins sur leurs relations sexuelles