Jean-Michel Jarre fait danser Notre-Dame en réalité virtuelle

·2 min de lecture

Pour célébrer la nouvelle année malgré le couvre-feu, la ville de Paris a misé sur la réalité virtuelle. Jeudi, l'artiste Jean-Michel Jarre a donc réalisé une performance, sans public, au milieu de la cathédrale Notre-Dame.

Pour fêter le passage à 2021, Paris a choisi la réalité virtuelle, poussant la distanciation au plus loin : un concert 2.0 de Jean-Michel Jarre a été donné, jeudi 31 décembre, au cœur de la cathédrale Notre-Dame de Paris en images de synthèse.

En direct sur YouTube et Facebook, le pionnier de l'électro française a donné de 23h25 à 00h15 un show spectaculaire, offrant un déferlement de sons et d'effets spéciaux, à l'invitation de la mairie de Paris qui avait renoncé au feu d'artifice en raison du couvre-feu.

"2020, c'est bientôt fini ! Que la fête commence !", a lancé Jean-Michel Jarre en donnant le coup d'envoi, apparaissant à la fois en direct devant ses claviers depuis le studio Gabriel, mais aussi sous la forme de son avatar propulsé à l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris qui été avait entièrement numérisée avant l'incendie d'avril 2019.

Parrainé par l'Unesco, ce concert immersif d'un nouveau genre réalisé avec la start-up française VRrOOm, avait été baptisé "Welcome to the other side", "Bienvenue Ailleurs" en français. Jean-Michel Jarre l'a conçu "à la fois comme un message d'espoir pour 2021 dans les temps difficiles qu'on traverse, mais aussi l'occasion de rendre hommage à Notre-Dame affaiblie, comme nous tous".

Plus de 150 techniciens ont été mobilisés plusieurs semaines pour réaliser ce show futuriste qui pouvait être suivi aussi avec les lunettes de réalité virtuelle.

"La réalité virtuelle est un peu aujourd'hui au spectacle vivant ce que le cinéma a été à sa création pour le théâtre", avait confié lors des répétitions Jean-Michel Jarre, qui a spécialement réorchestré son album "Electronica", avec des nouvelles versions d'"Oxygène" et "Equinoxe".

Avec AFP