Jean-Michel Blanquer veut initier les collégiens au monde de l'entreprise

·1 min de lecture

C'est une initiative qui est chère à la majorité présidentielle, arrivée au pouvoir avec la volonté d'ôter le tabou autour de l'entrepreneuriat et du monde de l'entreprise en général. Jeudi, l'Éducation nationale a inauguré la première "université école-entreprise" à Poitiers, un événement "au service de la formation et de l'insertion professionnelle", auquel participent des chefs d'entreprise, des représentants des syndicats (hors FSU), du patronat et de l'Éducation nationale. Son ministre, Jean-Michel Blanquer, était l'invité de La France bouge, vendredi, pour défendre l'organisation de ces journées.

"Un paradoxe insoutenable", selon Blanquer

"Il est indispensable et urgent d'avoir un lien entre l'école et l'entreprise tout simplement pour le bénéfice de nos élèves", a affirmé le ministre de l'Éducation nationale au micro d'Élisabeth Assayag et d'Emmanuel Duteil, depuis Poitiers. Selon lui, il y a "un paradoxe insoutenable" à l'heure actuelle en France : "Il y a beaucoup d'emplois à pourvoir et malheureusement pas assez de personnes pour prendre ces emplois, alors même que d'un autre côté, on a des jeunes qui aimeraient s'insérer dans la vie professionnelle et qui ne sont pas sur ces emplois. Cela renvoie évidemment à des enjeux d'orientation, de représentation des métiers, de connaissance des métiers et de relations entre les jeunes et l'entreprise, et donc via l'école, d'abord."

Concrètement, le ministre de l'Éducation nationale souhaite augmenter le temps consacré à la d...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles