Jean-Michel Blanquer "maladroit" : Gérald Kierzek pas tendre avec le ministre

Selon certains, il se voyait déjà Premier ministre. Mais, en première ligne depuis le début de la pandémie de coronavirus, Jean-Michel Blanquer multiplie les avertissements sur son bulletin. Régulièrement désavoué par le pouvoir, cible de nombreuses critiques et semblant avoir peu d'alliés dans la majorité, le ministre de l'Education paraît aujourd'hui en difficulté. D'autant que le politique se retrouve au coeur d'une nouvelle polémique alors que la France amorce son déconfinement depuis ce lundi 11 mai avec une réouverture progressive des écoles.

Face aux parents d'élèves inquiets de voir leurs enfants faire leur rentrée sans que leur sécurité face au virus ne soit assurée, Jean Michel Blanquer a affirmé lors d'une interview sur Europe 1 ce 11 mai qu'il y avait de toute façon pour eux "plus de risques à rester chez soi que d'aller à l'école". Au lieu de rassurer les parents, la sortie de l'homme politique n'a fait qu'attiser leur colère.

Un ministre de l'Education en pleine controverse

Ce mardi 12 mai, dans son émission Audrey & Co sur LCI, Audrey Crespo-Mara est revenue sur la petite phrase de Jean-Michel Blanquer avec ses invités et s'est retrouvée face à un plateau divisé. Le Pr Gilbert Deray, chef du service néphrologie à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, a d'abord tenté de relativiser la déclaration du ministre de l'Education. "Appelons ça une phrase maladroite, car évidemment on ne peut pas dire ça. Cela dépend d'où on vit et cela dépend de l'école" a-t-il analysé,

Retrouvez cet article sur GALA

Patrick Bruel sans nouvelles de Jean-Jacques Goldman : "Il nous manque beaucoup"
Jean-Pierre Pernaut toujours confiné : cette nouvelle opération qu'il lance depuis son salon
Romain Vidal, fils de Christophe : ce dernier hommage sur la tombe de son père
Laurent Gerra, agacé, s'en prend aux artistes qui ont "déballé leur vie" pendant le confinement
Héritage de Michou : ses objets fétiches vendus aux enchères