Jean-Michel Blanquer "inquiet" face au succès de la série "Squid Game" chez les jeunes

·2 min de lecture

Le ministre de l'Education nationale appelle les parents à surveiller ce que regardent leurs enfants alors que la série phénomène de Netflix risque d'inspirer les cours de récréation.

Invité de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi matin sur RMC et BFMTV, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, a fait savoir qu'il était "inquiet" face au succès de la série Squid Game dans les cours de récréation.

"De façon générale, les jeux dangereux m'inquiètent, évidemment. Tous les phénomènes qui sont des dangers pour nos enfants et notre jeunesse m'inquiètent", a indiqué le ministre.

"Il s'agit d'une série coréenne où les perdants des jeux sont tués", ajoute-t-il. "Ca provoque parfois des imitations dans les cours d'école. Le phénomène n'a pas pris une ampleur trop grande, mais il existe quand même. On est très attentif."

"Tout cela nécessite une vigilance de tous. Je m'adresse aux parents en particulier. Il faut être très attentif. Les enfants ne doivent pas abuser des écrans et [il faut faire] attention à ce qu'ils regardent", insiste le ministre.

"Squid Game" en Belgique

La série phénomène de Netflix, qui a réalisé le meilleur démarrage de la plateforme, a notamment inspiré les élèves de primaire d'une école d'Erquellines, en Belgique, qui ont recréé l'un des jeux de la série. Aucun élève n'a été sérieusement blessé.

Mêlant allégorie sociale et violence extrême, Squid Game met en scène des personnages issus des franges les plus marginalisées de Corée du Sud, dont un migrant indien et une transfuge nord-coréenne, participant à des jeux d'enfants traditionnels afin de remporter 45,6 milliards de won (33 millions d'euros). Les perdants sont tués.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Le phénomène "Squid Game" inquiète : des enfants frappés en Belgique :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles