Pour Jean-Marie Le Pen, "l'échec" du RN aux régionales "imputable à une erreur de ligne"

·1 min de lecture

"C'est un échec". Invité vendredi d'Europe Soir, Jean-Marie Le Pen a reconnu la déroute du Rassemblement national lors de la dernière séquence électorale, le parti que dirige sa fille n'ayant réussi à décrocher ni région ni département. "L'échec ne doit pas décourager, il doit donner plus de résolution et de courage", a-t-il déclaré.

Selon le fondateur du Front national, cet échec est "imputable à une certaine erreur de ligne". "Je pense que le FN avait des qualités reconnues par tous de courage, de droiture, de prévision", veut rappeler Jean-Marie Le Pen. "Et cette ligne a été progressivement amodiée (sic) par des rapprochements avec Les Républicains et le système", constate-t-il. "On a essayé de se faire admettre alors que l'on était combattu férocement".

>> Retrouvez toutes les interviews politiques de votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

"J'ai contesté la politique de dédiabolisation"

Toujours sur notre antenne, Jean-Marie Le Pen a notamment critiqué la politique de normalisation du parti lancée il y a plusieurs années par Marine Le Pen. "Ma fille a une personnalité politique différente de la mienne", lâche-t-il. "J'ai contesté la politique de dédiabolisation, considérant que le diabolisme était le fait de nos adversaires, non le nôtre."

Il appelle désormais à une "virilisation" du RN, arguant que "la virilité est l'aptitude à la mission de défense qui est celle de l'homme, de défense du foyer, de ses enfants et de l'avenir."

En 2022, une "possibili...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles