Jean-Marie et Christine Villemin : à quoi ressemble la vie des parents du petit Grégory et de leurs trois enfants ?

·1 min de lecture

Le 16 octobre 1984, Grégory Villemin était retrouvé mort, pieds et poings liés par des cordelettes, dans les eaux froides de la Vologne, une rivière des Vosges. L'affaire Grégory Villemin a rapidement pris une très grande ampleur dans les médias et alors qu'une enquête a été ouverte, aucun coupable n'a été identifié à ce jour. Après une période très difficile, il semblerait que les parents de Grégory aient réussi à avancer malgré la douleur de cette affaire. Selon Paris Match, c'est dans l'Essonne qu'ils habitent "une maison aux abords d'une forêt". Le couple a donc quitté "les Vosges, les corbeaux et la Vologne". Ils sont aujourd'hui les parents de trois enfants. Julien, 35 ans, papa d'une petite fille qui dirige une franchise de magasin d'optiques. Emeline, 30 ans, professeure agrégée de sciences de la vie et de la terre puis Simon, le benjamin, qui prépare le capes pour être éducateur sportif. Même si ils n'ont "jamais cessé de se battre pour leur fils", ils ont décidé de poursuivre leur vie et grâce à leur amour, ils ont réussi à avancer. Jean-Marie Villemin est aujourd'hui retraité. Il a fait carrière dans une usine de la région. Et Christine Villemin, quant à elle, travaille toujours dans une maison d'édition parisienne pour laquelle elle gère les relations clientèle.

Depuis plus de trente-six ans, l'affaire Grégory Villemin, aussi nommée "affaire du petit Grégory", connaît divers rebondissements qui ne cessent de faire grandir (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

En Nouvelle-Zélande, une médecin soupçonnée d'avoir tué ses 3 enfants en sortant de quarantaine
Horrifiant ! Il découvre les aveux d'une tueuse à l'intérieur du mur de sa nouvelle maison
Un couple déménage pour une vie de rêve, mais une fois sur place, la mère assassine les enfants
Disparition de Gabby Petito : tragique épilogue dans l'affaire qui tient en haleine l'Amérique
“Je me suis doutée que c'était fini” : cette voisine impuissante témoin auditif d'un effroyable féminicide

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles