Jean-Marie Bigard partage un témoignage déchirant sur Twitter

·1 min de lecture

Depuis le début de la crise sanitaire, les conséquences sur l'économie du confinement et des mesures de sécurité sont désastreuses. Certains secteurs sont plus touchés que d'autres, comme le monde de l'événementiel et de la culture. Pas de publics, prestations interdites par l'état d'urgence sanitaire : de nombreuses structures sont contraintes de mettre la clé sous la porte. Un constat terrible, contre lequel Jean-Marie Bigard compte se battre en utilisant sa notoriété pour faire connaître l'état de ce secteur sinistré. Voix de ceux qui n'en ont pas, l'humoriste ne cesse de politiser ses prises de positions depuis sa candidature à l'élection présidentielle. Candidature finalement abandonnée en septembre dernier.

Sur Twitter, le mari de Lola Marois a donc partagé ce dimanche 25 octobre un reportage issu du journal de 20h de TF1 de la veille. On y voit un chef d'entreprise, organisateur de concerts, désemparé. Six de ses huit employés sont au chômage technique, et l'homme n'a reçu que 1500 euros d'aides de la part de l'Etat. Il a perdu dix kilos et ne s'est pas payé depuis mars. Le reportage se conclut par ses larmes. Pris d'émotion, le chef d'entreprise qui risque de tout perdre est contraint d'interrompre son témoignage. En légende de son tweet, Jean-Marie Bigard écrit : "Je sais que je me répète. Mais le monde du spectacle et de l'événementiel meurt dans un silence assourdissant ". En espérant que les complaintes de tous ces artistes finissent par trouver un écho jusqu'au sommet (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Mareva Galanter partage un rare cliché avec sa fille Manava, les internautes craquent
Michel Boujenah raconte sa folle nuit d'ivresse avec Jean-Paul Belmondo
PHOTO Diego El Glaoui tout nu et censuré par Instagram : le chéri d’Iris Mittenaere pousse un coup de gueule
VIDEO Nagui scotché par l'activité d'un candidat pas du tout en rapport avec son physique
Louise Depardieu rend un bouleversant hommage à sa mère Élise Ventre