Jean-Marie Bigard écarté d'une émission de France Télévisions, il règle ses comptes avec Delphine Ernotte

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, Jean-Marie Bigard a poussé un énorme coup de gueule. L'humoriste s'est emporté contre Delphine Ernotte et l'accuse de l'avoir évincé d'une émission de Michel Drucker.

Jean-Marie Bigard est très remonté. Exclu d'une émission de Michel Drucker sur France Télévisions, il a poussé un énorme coup de gueule contre Delphine Ernotte, la patronne du groupe, ce dimanche 19 janvier. Le compagnon de Lola Marois s'est violemment emporté dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux. "J’ai eu Michel Drucker ce matin [au téléphone, ndlr], il m’a dit : “Je ne pourrais pas te recevoir dans mon émission parce que tu es ami avec Marcel Campion”. Ça y est ! Retour à la dictature ! Avant-guerre ! Giscard d’Estaing, c’est rien à côté, tu vois", a expliqué l'humoriste.

Selon lui, la raison de cette éviction serait donc lié à l'amitié qu'il entretient avec le forain candidat à la mairie de Paris. "On m’a dit : “Vous êtes sur une liste”, mais je ne suis sur aucune liste puisqu’elles seront déposées à partir du 27 février. Et Delphine Ernotte, la patronne du service public m’interdit, moi, Jean-Marie Bigard, d’aller sur le plateau de Michel Drucker… Liberté, égalité, choucroute, ça y est on y est. Je dis ça pour Jean Yanne qui doit nous regarder avec beaucoup de tristesse", a-t-il expliqué.

Très vexé, Jean-Marie Bigard a du mal à encaisser. "Donc, je résume, si t’es plus ou moins ami avec un candidat au municipale de Paris, tu es interdit de télé ! Interdit ! Stop ! Terminé ! Michel, il m’a dit : “Je ne peux pas faire autrement”. Il est très gentil mon Michel, il va parler de moi, de mon Olympia, et il va passer un truc déjà enregistré qu’on a fait, parce que ça fait trente ans qu’on fait de la télé ensemble. Mais quand même… C’est quand même un petit peu dur", a-t-il poursuivi.

L'humoriste a conclu sa vidéo en s'adressant directement à la dirigeante. Et ce dernier ne se montre pas tendre avec la patronne de France Télévisions : "Est-ce que Delphine Ernotte voulait me voir à l’Olympia, et c’était complet malheureusement ? Si c’est ça, ma petite Delphine, on se

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :