Jean-Luc Mélenchon veut organiser une "fête de la liberté" contre les "lois liberticides"

Youen Tanguy
·2 min de lecture
Le député et patron de La France Insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon le 23 juin 2019 à Paris. (Photo: Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP)
Le député et patron de La France Insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon le 23 juin 2019 à Paris. (Photo: Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP)

FÊTE - Un grand rassemblement pour fêter l’arrivée du printemps? C’est que ce que souhaiterait organiser le patron de la France insoumise et député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon.

Invité de l’émission On est en direct ce samedi 30 janvier sur France 2, l’homme politique a évoqué l’idée d’organiser une grande fête dans un peu moins de deux mois. “J’imaginais qu’on pourrait juste avant le printemps, le 20 mars, faire une fête de la liberté, juste avant le printemps. D’abord pour dire à Monsieur Macron pour dire qu’on a repéré ses lois liberticides, mais on ferait quelque chose qui serait pas comme d’habitude”, a-t-il assuré.

Avant d’ajouter: “Bien sûr on aurait nos pancartes mais surtout on ferait une énorme fête qui marcherait [...] Cela va peut-être vous surprendre, mais aujourd’hui vous voyez arriver dans les marches le samedi de plus en plus de gens qui viennent pour faire la fête dans la marche. Eh bien moi, j’aimerais bien qu’on fasse ça, je vais proposer cette idée, faut voir ce que ça donne.”

“Les manifs ne peuvent pas être interdites”

Une proposition que juge visiblement difficilement réalisable Laurent Ruquier qui qualifie son invité de “très optimiste”. “Les manifs ne peuvent pas être interdites”, a rétorqué Jean-Luc Mélenchon. “C’est un pays libre, Vous ne pouvez pas interdire l’expression politique”.

Plusieurs rassemblements festifs ont été organisés ces dernières semaines en marge des manifestations contre la loi Sécurité globale. Le DJ Kiddy Smile a d’ailleurs mixé samedi 30 janvier pla...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.